L’avocat et la blockchain

De manière très réductrice, les blockchains sont des chaines de blocs d’informations. Il y a donc des structures de données particulières, des bases de données, des protocoles informatiques, des échanges et des stockages de données. Trois éléments essentiels sont à relever : – un registre qui indique les échanges entre les utilisateurs, ce qui s’est passé